1997, mon premier mobile : Siemens S6

Des fois, on aime bien se souvenir de ce qu’était la technologie avant. En tout cas, moi, j’adore ça. J’adore constater les progrès effectués, et quoi de mieux pour cela que voir, avec le recul, comment c’était alors ?

Bref, mon premier mobile, c’était en 1997. Un peu plus de 20 ans, ça fout une sacrée claque ! Allez, faisons les présentations, voici le…

Siemens S6

Eh oui, il y a 20 ans, les téléphones étaient des briques. Et pas des petites briques, hein, de bonnes grosses briques, bien lourdes. Un gros bloc noir avec une hideuse antenne protubérante, impossible à caser dans une poche de jean !

Source

Et à l’époque, un téléphone portable, ça sert à… téléphoner ! Pas de photo, pas de musique, quelques sonneries basiques et un écran monochrome. Le bon côté dans tout ça, c’est que l’autonomie ferait pâlir d’envie un smartphone d’aujourd’hui (et encore, le Siemens S6 n’était pas un modèle du genre) : 6 heures en communication, 80 heures en veille…

Pour accompagner ce petit bijou de technologie, j’avais souscrit à un forfait Bouygues Telecom, à cette époque où ils avaient un réseau misérable, de 2 heures de communication pour 350 francs (environ 53€), SMS en sus. Eh oui, à l’époque, les SMS étaient facturés à l’unité ! De plus, les opérateurs n’étaient pas « interopérables » : les appels vers SFR ou Itineris (devenu Orange) étaient surfacturés, tout un programme !

Quand on sait qu’un forfait « similaire » (incluant quand même les SMS) coûte 2€ aujourd’hui…

Et vous, votre premier téléphone, c’était quoi ?