1999, la maison connectée selon Microsoft

Il y a bientôt 20 ans, en 1999, Microsoft présentait en vidéo un concept de maison connectée. Et si la maison connectée est aujourd’hui de plus en plus populaire et accessible, à l’époque c’était un concept plutôt futuriste et bien évidemment hors de prix. Que présentait Microsoft à l’époque ? Qu’en est-il aujourd’hui pour chaque innovation présentée dans cette vidéo ?

geralt / Pixabay

La porte d’entrée

  • Dans la vidéo : madame arrive à sa porte et est accueillie par un écran encastré qui lui souhaite la bienvenue. Un scanner d’iris présent un peu plus haut scanne son regard et lui ouvre la porte. Elle peut aussi s’identifier par empreinte digitale.
  • La réalité aujourd’hui : les serrures connectées n’ont même pas besoin d’interaction de la part de l’utilisateur. La simple détection en Bluetooth de la proximité d’un appareil de confiance permet de déverrouiller la porte. L’empreinte digitale est également disponible.

L’arrivée dans la maison

  • Dans la vidéo : madame prévient de son arrivée sur un écran de contrôle (chose bizarre puisqu’elle vient d’être authentifiée devant sa porte, mais passons). Les lumières s’allument, les stores s’ouvrent, la musique joue et le répondeur est interrogé.
  • La réalité aujourd’hui : tout ceci est possible, même si les écrans de contrôle appartiennent déjà au passé. En effet, aujourd’hui il suffit de dire « Alexa, je suis rentré » (fonctionne aussi avec Ok Google) ou même d’avoir une caméra à reconnaissance faciale type Netatmo Welcome pour déclencher tout cela automatiquement.

Voir l’activité des autres membres de la famille qui sont à l’extérieur

  • Dans la vidéo : madame regarde sur son ordinateur ce que font les autres membres de la famille grâce à un agenda partagé. Elle envoie un message à sa fille qui lui répond depuis un Pocket PC Casio Cassiopeia de la taille d’une Gameboy.
Par Snowmanradio sur Wikipédia anglais(Original text : snowmanradio) [GFDL, CC-BY-SA-3.0 ou CC BY-SA 2.5 ], via Wikimedia Commons
  • La réalité aujourd’hui : là encore, tout ceci est possible actuellement. La différence étant la taille des équipements : l’ordinateur est remplacé par une tablette, le Pocket PC par un smartphone infiniment plus performant (et même plus performant que l’ordinateur utilisé dans la vidéo).

Localiser les autres membres de la famille

  • Dans la vidéo : madame localise son mari sur une carte sur son ordinateur, et décide de l’appeler. Monsieur répond depuis sa voiture.
  • La réalité aujourd’hui : ceci est très facile à réaliser grâce à de simples applis sur smartphone. Pour le téléphone dans la voiture, la majorité des véhicules actuels sont équipés d’origine. Pour les véhicules plus anciens, un autoradio Android est très simple à installer.

La liste de courses

  • Dans la vidéo : madame scanne le code-barres de sa boîte d’oeufs. Les oeufs sont ajoutés à la liste de courses.
  • La réalité aujourd’hui : une nouvelle fois, c’est très facile à faire grâce à une application sur smartphone. Mieux, les assistants personnels permettent de dresser la liste de courses à la voix. Ceci est également possible depuis un réfrigérateur connecté.

Des écrans omniprésents et des notifications

  • Dans la vidéo : en plus de la TV, Microsoft imagine déjà la tablette tactile, ici posée sur le piano de la fillette qui joue, lorsqu’une notification l’informe que son dessin animé va bientôt commencer. Dans le salon, une notification s’affiche sur le téléviseur pour informer que le dîner est prêt.
  • La réalité aujourd’hui : les appareils Android/IOS permettent bien entendu de recevoir des notifications. Cela inclut bien entendu les téléviseurs, avec Android TV notamment.

Des ambiances contextuelles

  • Dans la vidéo : au moment du repas, les lumières se tamisent automatiquement. Sur le téléviseur, un encart apparaît, montrant un colporteur qui attend à la porte. Celui-ci est éconduit par un message affiché à l’écran de la porte d’entrée, lui signifiant que la famille dîne et ne veut pas être dérangée.
  • La réalité aujourd’hui : si les ambiances contextuelles sont faciles à mettre en place via les box domotiques, la seconde partie avec le colporteur nécessite un peu plus d’imagination, mais doit être réalisable. Toujours est-il qu’aucune solution clés en main n’existe pour le moment pour cet usage.

La TV pour toute la famille

  • Dans la vidéo : monsieur regarde la TV lorsque les enfants manifestent l’envie de regarder un film. Monsieur déclenche alors la lecture du film sur un autre téléviseur sans bouger de son canapé.
  • La réalité aujourd’hui : une nouvelle fois, cette problématique se met assez facilement en place, grâce à Plex, serveur multimedia, et un Chromecast.
By EricaJoy (Flickr: Chromecast) [CC BY-SA 2.0 ], via Wikimedia Commons

Le réglage du chauffage

  • Dans la vidéo : madame utilise ensuite un panneau de contrôle tactile pour régler la température de la pièce.
  • La réalité aujourd’hui : là aussi, l’écran de contrôle est déjà dépassé, le chauffage se contrôle à la voix, ou encore plus fort, le thermostat apprend de vos habitudes afin de se faire totalement oublier.

Au lit !

  • Dans la vidéo : madame lit sur une énorme tablette tandis que monsieur déclenche un scénario qui éteint les lumières.
  • La réalité aujourd’hui : la tablette ou la liseuse sont des réalités très utilisées. Concernant le scénario de fin de soirée, une nouvelle fois il peut être ordonné à la voix ou automatiquement.

Conclusion

Cette conclusion s’adressera aux plus jeunes. Ce que proposait Microsoft à l’époque semble évident aujourd’hui, mais il faut savoir que le simple smartphone était à l’époque un gadget hors de prix et inutile au commun des mortels. Tout ce concept de maison connectée apparaissait comme un délire de multi-milliardaire. Pourtant, Microsoft n’était pas si éloigné de la réalité. Ils n’imaginaient d’ailleurs sans doute pas que ce concept serait aussi populaire, mais surtout aussi accessible financièrement, et encore moins qu’on irait bien plus loin…

Source

Lien vers la vidéo (Youtube)