Bip.io, concurrent sans avenir d’IFTTT ?

N’est pas IFTTT qui veut. Si la version beta de bip.io s’avérait prometteuse, sa version définitive est nettement moins intéressante…

Si vous me lisez régulièrement, vous connaissez certainement IFTTT. Pour ceux qui malgré tout ne connaîtraient pas, IFTTT (If This, Then That) est un site web qui permet de connecter vos différents services entre eux et d’effectuer des règles, par exemple vous envoyer un mail si la pluie est attendue, ou encore envoyer automatiquement un fichier sur Dropbox. IFTTT est devenu un incontournable et est même repris sous forme de plugin dans nombre d’autres services et sur nos box domotiques.

Bip.io, qu’est-ce que c’est ?

Bip.io est de la même trempe. La promesse est identique : connecter vos services entre eux. Sur le papier, c’est très bien, d’autant que bip.io possède un atout par rapport à IFTTT : l’action déclenchée peut ne pas être unique. En effet, avec IFTTT, il ne peut y avoit qu’une seule action déclenchée par événement. Ici, le service va beaucoup plus loin puisqu’il propose une logique puissante, et des interactions multiples entre les différents services.

Bip.io intègre un certain nombre de services...

Bip.io intègre un certain nombre de services…

Ainsi, il est tout à fait envisageable de créer un bip (une règle) qui, lorsqu’un mail arrive avec une pièce jointe, sauvegarde la pièce jointe sur le cloud, renvoie un mail à l’expéditeur ainsi qu’une note sur Pushbullet. Vraiment puissant !

C’est super, mais…

Tout d’abord, bip.io est nettement moins simple d’usage que IFTTT. Avec ce dernier, c’est simple, difficile de se tromper, on ajoute d’abord l’événement, puis la conséquence. Fastoche. Mais bip.io est bien plus complexe, et il faut réussi à intégrer le système d’interactions. Le fonctionnement n’est pas vraiment intuitif, et l’utilisateur n’est pas guidé lors de la première utilisation, je me suis senti vraiment paumé, même Tasker est bien plus simple, c’est dire…

Screen Shot 2015-08-03 at 12.39.22 PM

Ensuite, parlons des services disponibles. Le système étant jeune, leur nombre est bien inférieur à IFTTT. Il manque encore pas mal de services, perso j’aurais aimé trouver un canal pour mes Hue par exemple. Mais pire que ça, il s’avère que nombre d’entre eux sont… payants ! Et bien entendu, il ne s’agit pas des moins intéressants : Dropbox, Google Drive, Evernote, Nest, Open Weather Map, et d’autres encore.

D’ailleurs, le tarif est plutôt élevé. S’il existe une offre gratuite, sachez que le nombre de canaux disponibles est limité et que vous serez limité à 5 bips (5 règles, quoi). De plus, les règles seront exécutées avec un intervalle minimum de 5 minutes. A oublier donc pour un usage domotique, ou bien il vous faudra passer à la caisse. Comptez $10/mois pour avoir accès à 10 bips et une planification personnalisée, ou encore $25/mois pour 20 bips, $60/mois pour 50 bips et une solution personnalisée pour les bips illimités… Vous avez dit cher ? D’autant que, de mémoire, la version beta ne mentionnait pas de plan payant, quel faux espoir !

Pour conclure

Vous allez me dire : « oui, mais bip.io permet bien plus de choses qu’IFTTT ! ». C’est vrai. Mais pour notre usage domotique, la solution proposée par bip.io est tout simplement inutilisable en l’état, et un IFTTT nettement plus limité sera bien plus intéressant, surtout si l’on couple les scénarios de notre box domotique avec le channel Maker ou encore le bouton DO sur smartphone. J’ai beau réfléchir, je ne vois pas pourquoi j’irai dépenser $10 ou plus par mois pour un service certes puissant mais encore bien incomplet… Maintenant, la question est : le public est-il prêt à le faire ?