La domotique et la sécurité

Jusqu’à maintenant, j’ai beaucoup parlé de piloter tel ou tel bidule, ou de contrôler tel ou tel capteur, ou de faire parler machin ou truc. Oui, la domotique, c’est cool, et c’est fun, en plus d’être pratique et utile. Mais s’il y a un domaine que j’ai rarement abordé, c’est celui de la sécurité. Car oui, la domotique sert aussi à cela : protéger votre habitat des agressions diverses : intrusions, incendies, dégâts des eaux… Enfin, je dis « protéger votre habitat », mais il y a certaines choses qui ne peuvent être empêchées, auquel cas c’est aussi vous qui pourriez profiter de cette protection. Voyons ça de plus près.

domotique sécurité

Votre maison en sécurité avec la domotique

Bien entendu, votre maison mérite d’être protégée. Et le pire, dans tout ça, c’est qu’en majorité, les maisons des français ne le sont que par une serrure. Il peut se passer n’importe quoi en leur absence, ils ne le sauront même pas et auront la désagréable surprise d’une porte fracturée à leur retour. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. La domotique va donc permettre soit d’empêcher une catastrophe de se produire, soit de vous en avertir au moment où elle se produit, afin de limiter la casse. Votre système fera donc appel à une batterie de capteurs et à internet, le plus souvent, pour arriver à cela.

La vidéo surveillance

La vidéo surveillance fait le plus souvent penser à la protection contre le cambriolage, et c’est souvent la première chose à laquelle on pense en matière de sécurité. Alors oui, elle est le plus souvent utilisée pour prévenir les cambriolages, mais a aussi une utilité rassurante car elle permet à tout moment de constater que tout se passe bien à la maison.

tahoma

Votre caméra devra être programmée pour enregistrer toute anomalie, suite à un déclenchement de capteur, qu’il soit de présence ou d’ouverture de porte. Idéalement, l’utilisation d’une caméra extérieure est préconisée, afin de dissuader toute intrusion. Bien entendu, cela est rarement possible en appartement, auquel cas une caméra devra viser directement la porte d’entrée, afin d’avoir un visuel sur l’intrus : en effet, toute identification sera impossible si votre cambrioleur est de dos !

Enfin, vous devez être en mesure de recevoir une notification sur votre smartphone en cas d’absence, afin de prévenir au plus vite les autorités.

La simulation de présence

Mais votre domotique pourra dissuader les méchants d’entrer simplement en leur faisant croire que vous êtes présent : elle pourra alors ourir les volets dans la journée, allumer la télé pour faire du bruit, allumer les lumières en soirée. Ce type de simulation est, paraît-il, le moyen le plus efficace pour décourager les voleurs, alors pensez-y !

Capteurs et systèmes d’alerte

Mais le mieux est encore de prévenir l’intrusion. Scénario pratique : un capteur de mouvement situé dans votre allée déclenche l’allumage de l’éclairage extérieur. Et un projecteur enverra une série de flashs. Dans le même temps, l’enregistrement de la caméra se met en route. Voilà qui devrait dissuader votre voleur d’aller plus loin ! J’ai vu récemment une vidéo montrant l’intrus se sauver en courant avant même d’avoir pu passer à l’acte !

Vous êtes en appartement ? Vous pouvez faire quelque chose de similaire, même si la porte est déjà fracturée : le capteur d’ouverture de porte, ou un détecteur de mouvement, déclenche l’allumage de la lumière. Si vous utilisez un système de couleur, vous pouvez même programmer un clignotement, en rouge pourquoi pas. Le but ici étant de créer un stress pour le voleur, histoire de l’inciter à quitter les lieux au plus vite. Vous pourrez accompagner tout ça d’une sirène ou d’un message audio disant que la vidéo est en route, tout comme les autorités. Il y a des chances que votre voleur ne demande pas son reste !

Une nouvelle fois, une notification devra vous être envoyée afin de vous prévenir au plus vite si vous n’êtes pas sur les lieux.

Incendie et inondation

C’est l’autre risque majeur pour votre habitation. L’incendie et l’inondation ne peuvent pas toujours être évités, mais vous devez être prévenu au plus vite afin de limiter la casse. Les détecteurs de fumée sont de plus en plus efficaces et savent maintenant distinguer les fumées inoffensives des fumées à risque. Là encore, vous devez pouvoir être prévenu en cas d’absence pour agir le plus rapidement possible. Le rôle de la domotique ici étant justement de vous prévenir. Les détecteurs de fumée classiques ne vous avertiront que si vous êtes sur les lieux, par le biais de leur sonnerie. Mais, avec ce type de dispositif, le feu a le temps de se déclarer, de se propager et de détruire la maison. Il ne reste plus qu’à compter sur vos voisins si vous êtes en vacances. Si vous êtes sur les lieux, votre box doit être en mesure de relever les volets si vous utilisez des volets motorisés, et de déverrouiller votre porte si vous utilisez une serrure connectée : il ne s’agirait pas d’être coincé à l’intérieur !

Du côté de l’inondation, là encore, sans domotique, il y a deux possibilités : soit vous êtes présent, et vous vous en apercevez tout de suite, soit vous êtes absent, et vous aurez la bonne surprise en pataugeant à votre retour. La domotique pourrait à nouveau vous prévenir suffisamment tôt, par le biais d’un détecteur, qui dirait à votre box domotique de vous prévenir. Ainsi, si vous êtes absent, vous pourrez prendre des dispositions. Après, il y a des choses que l’on ne peut empêcher : si vous êtes en bord de rivière, en cas de montée des eaux, votre domotique vous préviendra, mais… Il y a des choses qu’on est obligés de subir, c’est comme ça…

Protéger votre domotique (!)

Ok, votre domotique protège votre maison, mais qui protège votre domotique ? En effet, comment serez-vous averti en cas de coupure de courant, par exemple ? Votre domotique pourrait être capable de fonctionner indépendamment du réseau électrique, par le biais d’une batterie, par exemple, ou d’un onduleur. Mais en cas de coupure de courant, pas de box internet ! Votre box devra donc être capable, idéalement, d’utiliser un autre réseau, le réseau 3G par exemple. Certaines box possèdent un module qui leur permettra de recevoir une carte sim. Ainsi, votre box pourra vous prévenir par SMS en cas de pépin.

En conclusion

Bien entendu, cela n’est qu’un petit aperçu de ce qui peut être fait, je n’indique ici que les premières idées qui me sont venues à l’esprit. Comme dirait l’autre : « The sky’s the limit ! ». Et vous, comment protégez-vous votre maison ? Quelles sont les précautions que vous avez prises en matière de sécurité ?