MXIII vs Freebox Mini 4K : le match !

Pour faire écho à l’article d’hier, où je testais la box TV Android MXIII, j’ai décidé de la confronter à une autre box bien connue par chez nous : la Freebox mini 4K. Qui s’en sort le mieux ? Nous allons détailler différents critères et voir un peu quelle box prend l’avantage dans chaque domaine. C’est parti !

MXIII vs Freebox mini

MXIII vs Freebox Mini 4K : le match !

1er round : les caractéristiques

Voyons un peu les caractéristiques de chaque box. Personnellement, ce n’est pas quelque chose de vraiment important pour moi, mais ça l’est pour d’autres. Passage obligé donc.

specs2

Concernant le bluetooth, s’il n’est pas présent sur la MXIII, il faut noter que sa compatibilité est limitée sur la Freebox mini. C’est au final la MXIII qui remporte ce premier round.

2ème round : les applications

La Freebox Mini 4K fait tourner un Play Store très limité, puisqu’il est réduit aux applis compatibles Android TV. Bien qu’il soit possible d’installer des applis « non-certifiées Android TV », leur compatibilité est tout de même très relative.

Le Play Store de la Freebox Mini

Le Play Store de la Freebox Mini

De son côté, la MXIII tourne sur une version standard d’Android, et affiche donc un Play Store complet. La compatibilité des apps est nettement meilleure.

Le Play Store, classique, de la MXIII

Le Play Store, classique, de la MXIII

Avantage une nouvelle fois à la MXIII.

3ème round : utilisation et fluidité

Le giga de mémoire vive supplémentaire de la Freebox mini se ressent énormément à l’utilisation. La fluidité est au rendez-vous, bien plus que sur la MXIII qui paie son unique Giga-octet de ram. La version 2 Go ne sera pas un luxe, je pense. Du côté de la télécommande, elle est bien plus complète et qualitative une nouvelle fois sur la freebox. Ceci dit, l’émulation de la souris est tout de même bien pratique sur la télécommande de la MXIII.

Avantage Freebox mini.

4ème round : interface et personnalisation.

L’interface de la Freebox mini est figée sur celle d’Android TV. Bien qu’il soit possible, comme indiqué dans un précédent article, de changer son launcher, la personnalisation reste limitée et l’impact sur les performances s’en ressent. Pour ma part, j’ai fini par supprimer toutes mes bidouilles et faire un retour aux réglages d’usine pour retrouver un fonctionnement correct de la box.

L'interface de la Freebox mini

L’interface de la Freebox mini

L’utilisation d’Android Lollipop (mais ce serait pareil avec d’autres box sous Kit Kat) permet à la MXIII de s’adapter aux goûts de l’utilisateur. Le launcher de base n’était pas à mon goût, je l’ai remplacé très facilement. Notez également que la MXIII est rootée, ce qui permet aux plus bidouilleurs de personnaliser encore plus en profondeur.

La MXIII permet davantage de personnalisation. Ici, j'ai remplacé son launcher par HAL.

La MXIII permet davantage de personnalisation. Ici, j’ai remplacé son launcher par HAL.

Une nouvelle fois, l’utilisation d’Android standard permet à la MXIII de remporter ce round.

5ème round : regarder la TV

Regarder la TV, c’est clairement le but de départ de la Freebox mini. Vous aurez accès aux univers Freebox TV et Canalsat ainsi qu’à la TNT, et tout ça en HD.

Du côté de la MXIII, cela reste possible, mais en SD, via l’appli MyCanal par exemple. Autrement, il vous faudra utiliser le multiposte Free ou les applis des différents opérateurs et chaînes, mais l’expérience restera moins bonne que sur une box dont c’est clairement l’objectif de départ.

Avantage à la Freebox, vous vous en doutez !

6ème round : media-center

Ici, assez peu de choses à dire, les deux box feront tourner sans souci Kodi, ou encore Plex. Si la Freebox devait avoir un petit avantage, ce serait sur la fluidité de navigation. Si la MXIII devait en avoir un, c’est sur la présence out-of-the-box de Netflix.

Pour moi, ici, c’est un match nul.

7ème round : écouter de la musique

On ne peut pas dire que la Freebox brille particulièrement sur ce point. Il est assez difficile d’y installer Spotify ou Deezer (il faut passer par les apk), et les lecteurs audio brillent par leur absence sur le store d’Android TV. Vous vous doutez bien que ces inconvénients sont inexistants sur la MXIII.

Avantage MXIII sur la musique.

8ème round : les jeux

Vous l’avez vu dans le test, la MXIII n’est pas taillée pour le jeu. Pas plus que la Freebox mini, d’ailleurs. Néanmoins, pour les petits jeux « casual », la MXIII s’en sort mieux de par la richesse de son store et sa meilleure compatibilité. Mais, une nouvelle fois, les jeux sur Android ne mettent pas les box TV à l’honneur.

Avantage MXIII, mais sans gloire.

9ème round : le prix

La Freebox mini est accessible de deux façons : l’abonnement Freebox mini, à 30€/mois, ou en option à 2€ par mois avec un abonnement Freebox Revolution. Quoi qu’il en soit, elle est réservée aux abonnés Free.

La MXIII est accessible à 42€, ou 53€ pour sa version 2 Go de Ram.

Ici, j’ai une nouvelle fois envie de donner l’avantage à la MXIII.

Conclusion

Vous l’aurez compris, le vainqueur de ce match est la MXIII. Pour autant, celle-ci n’est pas exempte de défauts, et j’aimerais bien savoir ce que le version 2 Go de ram a sous le capot. Mais au niveau global, je pense qu’elle sera un meilleur investissement que la Freebox Mini, qui est tout de même pas mal bridée par Free.

Vainqueur : MXIII