Somfy box : test du lanceur de scénario

On continue la série de tests de la Somfy box, avec cette fois-ci le lanceur de scénarios, parce qu’on n’a pas toujours envie de sortir le smartphone de la poche…

Mise en situation : j’ai envie d’allumer la lumière à un moment où ce n’est pas programmé sur la Somfy box, et je n’ai pas envie de sortir le smartphone. En revanche, je passe devant le bloc d’interrupteurs. Ah, si seulement j’en avais un qui puisse piloter ma Somfy box…

Lanceur de scénario : l’interrupteur pour la Somfy box

Et bien ça tombe bien, j’en ai un, qui m’a été fourni par mon partenaire Somfy. Mieux, il est sans fil, donc aucun câblage à réaliser ! Voyons voir comment ça se présente.

somfy box

Le lanceur se présente sous la forme d’un interrupteur avec 3 positions : 1, 2 et stop. Le bouton stop permet d’interrompre un scénario, alors que les 2 autres boutons pourront lancer chacun un scénario.

Il est totalement sans fil, et alimenté par une pile 3 volts. Son autonomie annoncée est de 3 ans. La platine est détachable pour permettre la fixation au mur, grâce aux chevilles et vis fournies.

Il est totalement sans fil, et alimenté par une pile 3 volts. Son autonomie annoncée est de 3 ans. La platine est détachable pour permettre la fixation au mur, grâce aux chevilles et vis fournies.

Mise en service

Une nouvelle fois, Somfy prend l’utilisateur par la main… enfin, presque, car si la procédure est ultra-simple, comme à l’accoutumée, il faut en trouver le point de départ. Car, comme vous le savez, l’interface de la Somfy box a changé cette année. Malheureusement, la documentation fournie avec le lanceur de scénario n’est pas à jour, il m’a donc fallu tâtonner un peu au début, car l’écran indiqué dans la notice n’existe plus.

Cela se passe donc dans le menu d'ajout de nouveaux périphériques, où il faut choisir l'onglet "Autres Somfy".

Cela se passe donc dans le menu d’ajout de nouveaux périphériques, où il faut choisir l’onglet « Autres Somfy ».

On choisit donc le lanceur de scénario et, comme d'habitude, on suit gentiment les instructions.

On choisit donc le lanceur de scénario et, comme d’habitude, on suit gentiment les instructions.

Si vous l'avez déjà fixé au mur... vous allez trop vite.

Si vous l’avez déjà fixé au mur… vous allez trop vite.

Appuyez en tout premier lieu sur le bouton On/off (non, l'écran ne l'indique pas, mais bon, vous avez une étiquette rouge bien visible sous les yeux !), appuyez sur le bouton prog pour que le lanceur soit détecté.

Appuyez en tout premier lieu sur le bouton On/off (non, l’écran ne l’indique pas, mais bon, vous avez une étiquette jaune bien visible sous les yeux !), puis appuyez sur le bouton prog pour que le lanceur soit détecté.

Voilà, le lanceur est détecté, vous pouvez à présent le renommer. Ah ben oui, c'est écrit sur l'écran !

Voilà, le lanceur est détecté, vous pouvez à présent le renommer. Ah ben oui, c’est écrit sur l’écran !

Votre lanceur apparaît maintenant dans la liste du matériel.

Votre lanceur apparaît maintenant dans la liste du matériel.

Cliquez sur le bouton Paramétrer pour lui attribuer vos scénarios. Vous pouvez exécuter plusieurs scénarios simultanément et même déclencher une alerte sms/mail.

Cliquez sur le bouton Paramétrer pour lui attribuer vos scénarios. Vous pouvez exécuter plusieurs scénarios simultanément et même déclencher une alerte sms/mail.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à fixer votre lanceur au mur. Pour ma part, je n’ai pas utilisé les vis fournies. En effet, le lanceur est si léger que j’ai choisi d’utiliser de la patafix. Cela me permet, d’une part, de ne pas cribler mon mur de trous, et d’autre part de pouvoir déplacer le lanceur plus facilement s’il me prend l’envie d’en changer la fonction.

Mon lanceur à côté d'interrupteurs classiques. A gauche, la télécommande Z-Wave Nodon (qui ne fonctionne hélas pas avec la Somfy box).

Mon lanceur à côté d’interrupteurs classiques. A gauche, la télécommande Z-Wave Nodon (qui ne fonctionne hélas pas avec la Somfy box).

En conclusion

J’aime :

  • La réponse instantanée de la box
  • L’installation facile
  • La connexion sans fil
  • le petit son émis quand on appuie sur une touche, qui indique que l’appui a bien été pris en compte

J’aime moins :

  • La documentation pas à jour

J’aurais aimé :

  • La prise en charge de différents types d’appuis (simple, long, double appui)
  • Plus de boutons (3 ou 4 ce serait bien) pour plus de scénarios
  • Des touches phosphorescentes pour les voir facilement dans le noir

Le lanceur de scénarios est disponible sur la boutique de Somfy au tarif de 69€. Un grand merci à Somfy pour m’avoir permis de réaliser ce test, et à bientôt !