Une interface domotique sous WordPress ?

Non content de toutes les différentes interfaces de gestion domotique, j’explore la piste d’une interface sous WordPress, interopérable et personnalisable.

Comme vous le savez, je suis un fan d’ImperiHome. Seulement voilà, ImperiHome a un défaut, c’est qu’il fonctionne en local, j’entends par là qu’ImperiHome sur ma tablette ne sera pas accessible sur mon PC etc. Je dois donc reproduire l’installation sur tous mes appareils. De plus, il ne fonctionne que sur Android, or, j’ai plusieurs machines sous Windows.

J’ai donc décidé d’explorer la piste d’une interface domotique basée sur un CMS, en l’occurrence WordPress, qui aurait pour avantages d’être accessible depuis n’importe quelle machine (Windows, OSX, Android, IOS), et surtout personnalisable à souhait.

Une interface unifiée sous WordPress ?

Une interface unifiée sous WordPress ?

Cahier des charges de mon interface

Commençons par le plus simple : les pages. La page d’accueil sera une page statique qui offrira un accès à mes commandes les plus fréquentes, la ou les principales caméras de surveillance, un widget météo, et peut-être quelques widgets d’information. Viendront ensuite une page pour chaque pièce de la maison. Le squelette de l’interface ne sera pas la chose la plus difficile à faire, ça, c’est sûr. C’est ensuite que ça se complique…

Il faudra ensuite que les valeurs des différentes sondes puissent être récupérées. Je ne suis pas un dieu en php, même plutôt un cancre, mais il doit être possible de récupérer des infos au format json et de les réinjecter sur un petit widget en ajax pour une actualisation automatique. Ce sera le premier point à creuser.

Il me faudra ensuite pouvoir, depuis mon interface, piloter mes équipements. Ceux-ci sont déjà paramétrés sur Jeedom et possèdent une URL qui leur est propre, il me faudra donc des boutons pour envoyer des requêtes http. Là encore, mes compétences ne me permettent pas encore de savoir si c’est faisable ou si je me fourvoie, mais pourquoi pas ? A explorer donc. Seconde difficulté : changer les images en fonction des clics sur les boutons pour connaître l’état des dispositifs. Là, ça se complique, mais une nouvelle fois, cela doit bien être possible ! Enfin, dans toute interface domotique qui se respecte, on retrouve des curseurs qui permettent de régler des intensités. Et une nouvelle inconnue se pose à moi, à savoir s’il sera possible de récupérer la valeur d’un slider et de la réinjecter dans une requête http…

Enfin, il me faudra récupérer mes caméras IP, mais là cela me semble beaucoup moins difficile !

Voilà qui marque le début d’une nouvelle petite expérience, que j’espère mener à bien. Vous connaîtrez l’avancement au fur et à mesure, si bien entendu j’arrive à quelque chose !