En test, le Xiaomi Miband 2

Le Xiaomi Miband, premier du nom, avait défrayé la chronique lors de sa sortie de par son prix ultra-attractif. Et au fil du temps, son prix n’a même cessé de baisser, puisqu’il se trouve actuellement aux alentours de 13€.

Aujourd’hui, c’est son successeur qui se montre, sous le nom fort logique de Miband 2. Et la principale nouveauté, qui corrige un cruel manque de la première version, c’est la présence d’un écran. Voyons ça de plus près.

miband 2

Présentation du Miband 2

Le Miband 2 arrive dans une solide boîte de carton, similaire à celle du premier modèle et au reste de la Gamme Xiaomi. Il est livré avec son cordon de charge et une notice succincte. Au niveau du bracelet lui-même, la première chose que l’on remarque est bien évidemment l’écran qui surmonte un bouton de commande au look anodisé. Il faut dire que l’ensemble est esthétiquement très réussi. Le bracelet est plus doux à porter que le précédent, mais je trouve qu’il a l’air plus fragile, l’anneau et la fixation étant plus fins. On verra ce que ça donne à l’usage.

On remarquera aussi un léger changement de dimensions du boîtier, ce qui signifie que les anciens bracelets et cordons de charge ne seront plus compatibles, hélas. Le Miband 2 est légèrement plus gros.

Un écran, enfin !

Comme on s’en doute, le principal atout du Miband 2 est son écran, qui va permettre de diffuser quelques informations sommaires, mais néanmoins pratiques : l’heure, le nombre de pas, la distance, les calories brûlées, le rythme cardiaque ou encore le niveau de batterie. Tous les éléments ne sont pas activés par défaut, aussi faudra-t-il se rendre sur l’application pour sélectionner les infos à afficher. Infos qui défileront successivement lors de l’effleurement du bouton de commande.

Pour le reste, peu de changement : la même étanchéité, le même réveil discret, le même accès aux notifications (impossible pour moi d’avoir les notifications de GMail, étrangement), la même compatibilité avec Google Fit, la même analyse du sommeil. Une chose, en revanche, a changé, l’autonomie…

Une autonomie en baisse, oui, mais…

Le premier Miband était un champion de l’autonomie, il tenait un bon mois sans voir la moindre recharge. Hélas, le Miband 2 ne revendique pas la même sobriété. Ce qui est logique, son écran étant une source de consommation non négligeable. Mais qu’on se rassure : le bracelet restera tout de même assez éloigné du chargeur, son autonomie annoncée étant annoncée à 15 jours. Dans la pratique, lorsque j’ai mis le mien en route, il affichait 66% de batterie. 24h plus tard, il affiche 61%.

En conclusion

L’écran comble un gros manque sur ce Miband 2, et son étanchéité et son autonomie en font presque le bracelet connecté ultime. Si je ne devais avoir qu’un seul regret, ce serait la taille de l’écran, qui ne permet pas d’afficher un message ou une notification complète par exemple. Mais pour le prix, on ne peut pas tout avoir !

Retrouvez le Xiaomi Miband 2 au prix de 39€ chez mon partenaire Gearbest.