Google Home, dis à Jeedom de contrôler ma maison !

Les assistants domestiques sont à la mode en ce moment, et Google Home et Echo font le buzz, même si Echo ne parle pas encore français actuellement. Il y a peu, je vous décrivais comment vous créer un Google Home à peu de frais, aujourd’hui, nous allons voir que l’on peut aller bien plus loin, puisque nous allons faire fonctionner Google Home et Jeedom de concert.

ghome-jeedom

Avant, il y avait Sarah…

Avant l’avènement de Google Home et Alexa, on utilisait la plupart du temps Sarah, couplé à un Kinect, le tout fonctionnant sur Windows. Il fallait donc, en plus de Jeedom, un PC qui tourne 24/24. De plus, Sarah fonctionnait selon des phrases pré-définies dans ses plugins, phrases que l’on pouvait modifier via les fichiers XML, bref, un peu complexe tout ça. A la limite, on pouvait gérer les phrases directement via Jeedom et ses interactions, en les redirigeant vers Sarah, mais tout cela restait assez fastidieux. Ceci dit, Sarah avait pour elle de ne pas épier votre vie privée à tout instant !

… et Google est arrivé dans nos maisons !

Ajourd’hui, Google Home comprend parfaitement le français, et est parfaitement compatible avec pas mal de services, comme Hue, Nest, Netatmo, ou prochainement Somfy. Mais le plus important de ces services est sans aucun doute IFTTT, qui lui pourra piloter plus de 500 autres services, et plus particulièrement un qui nous intéresse aujourd’hui, anciennement appelé Maker, il s’agit du service Webhooks.

Ce service permet tout simplement de lancer une requête http, parfait donc pour piloter notre Jeedom.

C’est parti !

Prérequis : avoir ouvert votre Jeedom pour une commande depuis l’extérieur, IFTTT ne fonctionnant pas en local.

La procédure est toute simple. Commencez par repérer la commande que vous souhaitez piloter au sein de Jeedom : à droite de la commande se trouve une petite roue dentée, cliquez dessus et repérez le lien « URL ». Un clic droit dessus, copier l’adresse du lien et le tour est joué.

Ceci fait, lancez IFTTT, créez une nouvelle recette, et en trigger, choisissez Google Assistant. De là, plusieurs possibilités : Say a simple phrase pour créer une recette par commande, c’est la solution que j’ai choisie, car elle permet un retour TTS de l’assistant. Nous verrons l’autre solution plus loin.

Choisissez donc la phrase à reconnaître, ainsi que deux autres variantes si nécessaire, indiquez la phrase que l’assistant doit dire en retour, n’oubliez pas de spécifier la langue, et enchaînez sur la partie « THAT ».

Là, nous choisirons le service Webhooks. En URL, indiquez l’URL que vous avez copiée dans Jeedom. Attention de bien indiquer l’URL distante, avec l’IP qui va bien, et non l’IP locale, faute de quoi cela ne fonctionnera tout simplement pas. En méthode, on mettra Post, et en Content, on choisira Text/Plain. Validez, attendez une petite minute et faites le test !

Note : l’URL d’un scénario est la suivante : http://#IP_JEEDOM#/core/api/jeeApi.php?apikey=#APIKEY#&type=scenario&id=#ID#&action=#ACTION#

#IP_JEEDOM# correspond à votre url d’accès à Jeedom. Il s’agit (sauf si vous êtes connecté à votre réseau local) de l’adresse internet que vous utilisez pour accéder à Jeedom depuis l’extérieure.

#API_KEY# correspond à votre clé API, propre à votre installation. Pour la trouver il faut aller dans le menu « Général », puis « Administration » et « Configuration », en activant le mode Expert vous verrez alors une ligne Clef API.

#ID# correspond à l’id de votre scénario. L’ID se trouve sur la page des scénarios…(Ne pas oublier d’activer le mode Expert)

#ACTION# correspond à l’action que vous voulez appliquer au scénario. Les commandes disponibles sont : « start » pour démarrer un scénario , »stop » pour arrêter un scénario , »désactiver » pour désactiver un scénario , »activer » pour activer un scénario.

La seconde possibilité est d’utiliser les interactions de Jeedom. Là, une seule recette dans IFTTT est nécessaire, l’inconvénient est qu’il n’y aura pas de retour TTS. Dans IFTTT, choisissez Say a phrase with ingredient. De là, la phrase sera « Jeedom $ », sans les guillemets, sachant que Jeedom peut être remplacé par n’importe quel autre mot-clé. Dans la partie Webhooks, l’URL à appeler sera alors http://#IP_JEEDOM#/core/api/jeeApi.php?apikey=#APIKEY#&type=interact&query={{TextField}} en prenant soin de remplacer l’IP JEEDOM et l’APIKEY, le reste ne changeant pas.

Les commandes seront alors à définir directement au sein de Jeedom.

En bref

Sarah a vécu. La solution Googhe Home est d’une simplicité enfantine à mettre en oeuvre, pour ma part, je pilote mes lumières, ma télé, ma box Tahoma, tout ça très facilement sans même bouger de mon canapé, et sans même plus avoir besoin de saisir ma tablette. Bref, c’est un régal !

Bien entendu, nous n’en sommes qu’aux débuts, et il y a fort à parier que les choses vont encore se simplifier assez rapidement !

[content-egg module=Amazon template=list]