Piloter votre maison à la voix sans Google home

Dans le domaine de la maison intelligente, l’assistant personnel est en passe de devenir un incontournable. Amazon écho, Google home, ces petits boîtiers font un véritable carton. Mais savez-vous que vous pouvez franchir le pas sans forcément investir ? Votre smartphone suffit. Explications.

img_20170910_092329

On a tous un Google home

La plupart des smartphones actuels sont éligibles à Google assistant. Les prérequis sont les suivants : Android 6 minimum, les services Google Play à jour, 1,5 Go de RAM, et un écran 720p. Une fois la mise à jour reçue, il vous suffira de dire ok Google pour pouvoir piloter tout un tas d’équipements.

L’application est notamment compatible Philips Hue, Nest, Netatmo, mais aussi et surtout IFTTT, ce qui ouvre la voie à une infinité de possibilités. En effet, le service d’automatisation dispose d’un canal Maker capable d’envoyer une requête vers une box domotique compatible.

Voici comment cela fonctionne.

Rendez-vous dans la rubrique paramètres de l’application Google, puis la section paramètres de la partie Google assistant. Descendez ensuite jusqu’à la section commandes relatives à la maison, vous pourrez ensuite ajouter vos appareils. Cliquez sur le bouton bleu en bas à droite pour les ajouter. Attention, il est possible que la version bêta soit nécessaire pour activer cette fonctionnalité.

screenshot_20170910-092726

Concernant le service IFTTT, il vous suffit d’activer le canal Google assistant. N’oubliez pas cependant de préciser que le français est utilisé dans vos recettes. Ainsi, Google assistant pourra être utilisée pour contrôler tout un tas d’autres services.

screenshot_20170910-092927

Restrictions

Bien entendu, il y aura quelques restrictions par rapport à l’utilisation d’un véritable boîtier Google home. À commencer par l’écoute permanente, qui ne sera pas disponible sur votre smartphone a moins que vous possédiez un Google pixel. Ainsi, il vous faudra tout d’abord déverrouiller votre smartphone avant de déclencher le mot-clé. Ensuite, la sensibilité du micro sera également moins bonne que sur un boîtier Google home, aussi il vous faudra garder votre smartphone à proximité pour avoir la meilleure écoute possible. Ceci étant, vous disposez tout de même d’un très bon moyen de piloter votre maison à la voix.