Un an d’assistants personnels…

Comme on me l’a demandé, j’ai décidé de vous faire part de mon expérience avec les assistants personnels.

Un petit background

En fait, bien que je n’utilise ces petites boîtes à voix que depuis un an, mon expérience avec la commande vocale remonte à un peu plus longtemps. En 2015, alors que je me lassais un peu des smartphones dont les technos stagnaient depuis quelques années, j’ai découvert l’univers passionnant de la maison connectée. J’ai aussitôt plongé dedans et commencé à tester mes premiers produits et box domotiques.

Mais très vite j’ai eu envie de pousser le vice plus loin, et j’avais toujours eu envie d’un JARVIS (voir Iron Man pour ceux qui ne connaissent pas) personnel à la maison. Et je suis tombé sur un projet français ultra-prometteur pour l’époque : SA.R.A.H.

Il s’agissait d’une solution de reconnaissance vocale tournant sur un PC et articulée de préférence autour d’une Kinect, un fantastique outil commercialisé (et malheureusement délaissé) par Microsoft. La Kinect avait l’avantage de posséder un excellent micro capable de faire efficacement abstraction du bruit ambiant et d’une caméra performante, que le créateur de la solution, Jean-Philippe Encausse, avait détournée pour une reconnaissance faciale tout aussi efficace. La solution fonctionnait très bien, mais nécessitait tout de même de mettre les mains dans le cambouis car les apps se configuraient à base de fichiers XML, et avait le principal défaut de ne tourner que sur Windows, demandant ainsi un PC dédié fonctionnant 24/7, pas super pour la facture d’électricité.

J’ai donc étudié et testé le sujet pendant un moment, jusqu’à l’arrivée du Google Home en France.

Et Google débarqua à la maison

C’est à la mi-janvier 2018 que j’ai découvert le Google Home Mini, acheté d’occasion sur le bon coin. Un petit galet qui répondait très bien à la voix. Très vite, je me suis mis à vouloir tout lui confier, et son intégration très fluide avec le service IFTTT rendait la chose hyper simple. Ainsi, ma box Jeedom avait été facilement jointe, et j’avais la joie de commander mes éclairages et mes volets, mais aussi simplement demander pour avoir la météo et toutes les réponses utiles à mes recherches. La reconnaissance était assez efficace, malheureusement le nombre de services disponibles était assez limité.

Et Amazon Echo prit la relève !

En juin 2018, Amazon Echo est arrivé en France, après 3 ans d’existence outre-Atlantique. Le principe est le même que le Google Home, et à vrai dire, Echo fut le premier arrivé dans le domaine. Et en 3 ans, il a eu le temps de se forger une solide expérience. Ainsi, à peine un mois après son arrivée en France, 200 services étaient déjà disponibles. De plus, il est très simple pour un non-développeur de créer sa propre skill pour Alexa. J’ai donc eu l’occasion de tester les deux côte-à-côte, et malgré un micro un peu moins sensible, je préfère tout de même la solution d’Amazon. D’ailleurs, depuis, je pilote intégralement mon installation multimédia (TV, changement de chaîne, commande de volume, etc.) en plus du reste des équipements de la maison. Le système d’irrigation du jardin est prévu pour le printemps.

J’ai préféré Alexa à tel point que pour Noël j’ai reçu un Echo Dot supplémentaire que j’ai rendu portable grâce à l’ajout d’une batterie externe. Ainsi la reconnaissance vocale est plus performante, et au besoin Alexa peut être déplacée dans d’autres pièces de la maison.

Quid de la vie privée ?

La question qui fâche, diront certains. Car Google et Amazon sont tout de même connus pour n’avoir aucun respect pour notre vie privée. Les polémiques accusant les deux firmes d’enregistrer en permanence les conversations ont pullulé sur le web ces dernières années.

Personnellement, cela ne me fait ni chaud ni froid. Cela fait 20 ans que j’utilise Google, presque autant que je suis client Amazon, aussi je me dis que ces deux-là n’ont plus besoin de connaître mes conversations pour connaître mes habitudes, et ce depuis bien longtemps. Et j’imagine qu’il en va de même pour nombre d’utilisateurs. En résumé, ils peuvent bien écouter ce qu’ils veulent, ils n’apprendront pas grand-chose de plus que ce qu’ils savent déjà…

Pour aller plus loin encore, comme je le disais, j’utilise les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon) depuis 20 ans pour les services les plus vieux, et pour être honnête, je n’ai noté aucune différence de traitement par ces multinationales entre avant et après. Autrement dit, s’ils m’écoutent, s’ils m’espionnent, je n’en ressens aucun effet. Mais je doute que cela ne suffise à convaincre les plus sceptiques…

En conclusion

En bon gros technophile (et fainéant), j’adore ces enceintes connectées. Et je ne suis pas près de m’en passer. J’attends d’ailleurs ma Freebox Delta, qui me rajoutera un accès supplémentaire à Alexa dans le salon, on ne se refait pas…

Offres partenaire

JGAURORA A5X 3D Printer Kit Printing - $375.99 Free Shipping|GearBest.com

Only $375.99,buy JGAURORA A5X 3D Printer Kit Printing at GearBest Store with free shipping.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut